Rapport présidentiel 2012

Rapport présidentiel 2012 présenté à la 25e Assemblée générale du 27 octobre 2012, en la Salle du Conseil communal, Hôtel de Ville de Lausanne.

Mesdames,
Messieurs,
Chers membres,

Nous voici réunis pour notre 25e Assemblée générale dans la salle rénovée du Conseil communal, où nous étions déjà venus le 31 octobre 1987 pour la fondation de notre Cercle, ainsi que le 29 novembre 1997 à l’occasion de notre dixième anniversaire. Nous tenons à exprimer toute notre gratitude à la Municipalité de Lausanne qui nous a gracieusement octroyé cette faculté et qui au surplus nous offre généreusement l’apéritif à l’issue de cette manifestation.


Salutations

En préambule, je voudrais saluer la présence dans l’assistance de:

en les remerciant de l’amitié et de l’intérêt qu’ils nous portent.


Excusés
(liste en annexe)

Diverses personnes ont exprimé leurs regrets de ne pouvoir se joindre à nous aujourd’hui, en particulier Mme Trudi Kohler, présidente de la Société suisse d’études généalogiques, en raison de la rencontre de cette société à Saint-Gall à l’occasion de l’année Saint-Gall, et M. Alain Bezençon, président de la Société genevoise de généalogie, dignement représenté par sa vice-présidente Yvette Develey, membre de notre comité. Plusieurs ont été retenus par d’autres manifestations, notamment la séance à Yverdon de l’Association suisse pour l’histoire du Refuge huguenot.


Survol du quart de siècle écoulé: un essai de bilan

Il y a donc déjà vingt-cinq ans que notre Cercle voyait le jour dans cette salle même où nous nous retrouvons aujourd'hui pour marquer cet anniversaire. Aussi, avant de présenter nos activités de cette année, permettez-moi de retracer notre premier quart de siècle dans ses grandes lignes.

C'est dans la foulée du jeu radiophonique Histoires de familles produit sur les ondes de la Première de la Radio romande de 1985 à 1987, où furent présentées diverses familles des cantons francophones, qu'a été ressenti le besoin de mettre sur pied une association pour regrouper les amateurs de généalogie pour prendre le relais de la défunte Société vaudoise de généalogie (1910-1984). Son but était d'établir des liens entre les personnes motivées par la recherche généalogique et de les encourager en leur facilitant l'accès aux diverses sources documentaires par le moyen de rencontres et de publications. Un comité provisoire se réunit dès le 1er avril 1987 pour jeter les bases de la future société qui fut donc constituée le 31 octobre suivant.

Le premier comité, confirmé dans ses fonctions, était formé de MM. Caboussat, Casolo, Depoisier (caissier), Pictet (rédacteur du Bulletin généalogique vaudois) et Vittoz (rédacteur des Nouvelles du Cercle), votre serviteur étant appelé à la première présidence. Fondé sous les auspices de la Société vaudoise d'histoire et d'archéologie, le Cercle vaudois de généalogie a été admis comme section de la Société suisse d'études généalogiques (SSEG) en 1988. Dès lors, les activités se succèdent à un rythme soutenu:

  • Lancement en 1988 du Bulletin généalogique vaudois pour publier des inventaires, des articles de fonds et des généalogies, puis des Nouvelles du Cercle en 1989 comme organe de liaison entre les membres comprenant de brèves nouvelles et quelques articles courts.

  • Autres publications: participation à la brochure sur l’héraldiste Théodore Cornaz en 1988 en liaison avec l’exposition présentée aux Archives de la Ville de Lausanne, puis les ouvrages Comment réaliser sa généalogie en 1991, Gens de Bex et Le Grand Conseil vaudois de 1803. Notices biographiques des députés élus en 1803, 1808 et 1813 en 2003.

  • Création le 2 décembre 1988 d’une éphémère commission d’informatique pour explorer les moyens à disposition de la généalogie, présidée par François Francillon, qui a tenu sa première séance le 10 février 1990, pour s’essouffler et disparaître par la suite…

  • Cours de paléographie donnés pendant quelques années à partir de 1991 par Roger Vittoz et votre serviteur.

  • Tenue de stamms dès 1992.
  • Tenue de stands lors es Congrès nationaux français de généalogie dès 1993, ainsi que dans diverses rencontres régionales, la plus spectaculaire étant l’organisation du stand suisse (surveillé par un garde-suisse!) au Congrès de Besançon, récompensé par le prix du meilleur stand, avec conférence sur la recherche généalogique en Suisse.

  • Dépouillement des registres paroissiaux à partir de 1994 – mais seul Cossonay a été mené à bien, d’autres paroisses restent à finaliser.

  • Soutien en 1995 au lancement des activités généalogiques du Mouvement des Aînés. Cette année voit aussi la nomination de M. Olivier Dessemontet comme membre d'honneur et l’élection de Mme Danièle Girardet comme première femme membre du comité.

  • Lancement en 1998 d’un premier site Internet, qui dispose dès avril 2000 de son propre nom de domaine www.ancetres.ch ; maintenu dès son origine par Pierre-Yves Pièce, ce site est régulièrement archivé par la Bibliothèque nationale suisse depuis2010.

  • Indexation des terriers entamée en 2011.

Sans parler des diverses sorties, excursions et visites en tous genres, à l’occasion en compagnie des sociétés voisines de Fribourg, Genève, Neuchâtel et Valais, combinant la visite de dépôts d’archives (Lausanne, Berne, Genève), les excursions sur le terrain comme celle à la recherche des localités disparues en 1996 ou les excursions sur quelques jours au Centre d’histoire des familles de Guebwiller et dans les vallées vaudoises du Piémont sur les traces de la Glorieuse Rentrée des Vaudois du Piémont à l’occasion des 10 ans du Cercle, et j’en passe…

Tout cela témoigne d’une période bien remplie accompagnée de résultats durables concrets qui ont laissé de lumineux souvenirs à ceux qui en ont bénéficié, et il ne me reste plus qu’à passer aux


Activités 2012

Comité

En plus des nombreux entretiens informels entre ses membres, votre comité a tenu 5 séances au cours de l’année, soit les 3 février, 13 avril, 14 juin, 13 septembre et ce matin même, afin de planifier nos activités. Il a conservé la même distribution que l’an dernier. Votre président représente toujours notre Cercle au comité de la Société vaudoise d’histoire et d’archéologie, alors qu’Yvette Develey participe à celui de la Société genevoise de généalogie, dont elle est vice-présidente, et Pierre-Yves Pièce à celui de l’Association suisse pour l’histoire du Refuge huguenot. Pour sa part, notre nouveau rédacteur, Loïc Rochat, devrait donner au début de l’an prochain un cours d’introduction à la généalogie à l’Université populaire de Lausanne.

Décès en 2011

Nous conserverons le souvenir de:

  • M. Henri Favre, membre fondateur, à Lausanne

Effectifs

A mi-octobre, nous comptons 252 membres individuels et collectifs, ce qui représente un solde négatif: 7 admissions contre 19 départs (10 radiations, 8 démissions et un décès), soit une perte effective de 12 membres. Bien que ralentie, l’érosion se poursuit (voir liste annexée): nous devrons prendre des mesures pour l’enrayer, sous peine de devoir renoncer à nos publications. Le comité devra donc s’y atteler.

Nos nouveaux membres (7, dont un couple) sont les suivants:

  • M. Eric Thévoz, à Epalinges
  • Mme Christiane Jeanmonod, à Fribourg
  • M. Olivier Pasteur, à Genève, ancien adhérent que nous avons plaisir à retrouver
  • M. Jean-François de Buren, à Novato en Californie
  • Mme Monique Perrin, à Pornichet en Loire-Atlantique
  • M. Peter Chapuisat, à Founex
  • Mme et M. Ludmilla et Jean-François Chancerel, à Froideville

Publications

Le rédacteur du Bulletin généalogique vaudois rattrape progressivement le retard pris: l’édition 2010 a pu sortir ce printemps et comprend un article de Loïc Rochat sur une famille de maîtres charpentiers et d’architectes, les Cugnet à Bursins, un autre de Mme Marie-Angèle Lovis sur Emile Tallichet, professeur et consul suisse au Caucase, et un troisième de votre serviteur sur la famille Golay de Bretigny et du Chenit, implantée au Bois-Gentil où elle exploitait les tuileries Sur-le-Loup. Il achèvera prochainement son travail avec un ultime volume pour l’année 2011, avec important article de Guy Le Comte sur la famille Willermin de Morges et un autre de votre serviteur sur les familles de Ballaigues.

Le nouveau rédacteur, Loïc Rochat, a pris la relève et nous promet une publication complètement renouvelée, marquée par un changement de titre, Revue vaudoise de généalogie et d’histoire des familles, et une refonte de la présentation; il désire élargir encore le champ d’action de notre périodique en l’ouvrant aux travaux universitaires, en particulier des résumés de travaux de licence, comme il vous l’expliquera lui-même dans son rapport.

Les Nouvelles du Cercle ont, elles, connu trois numéros, soit ceux de mars (N° 79), août (N° 80) et septembre (N° 81). Un quatrième est prévu pour la fin de l’année.

Bibliothèque

Les échanges que nous entretenons avec diverses sociétés généalogiques de Suisse, de France, d’Allemagne et du Canada, déposés dans nos archives, ont pour la plupart été intégrés dans la bibliothèque des Archives cantonales vaudoises, en conséquence de la convention avec cette institution le 23 août 2010, ce qui leur donne une plus grande visibilité tout en restant propriété du Cercle; toutefois, leur catalogage n’est pas encore en ligne sur RERO, le catalogue des bibliothèques romandes. Seuls quelques cas, comme les Mémoires de la Société généalogique canadienne-française dont une collection se trouve à la Bibliothèque cantonale à Dorigny, sont restés dans nos archives et bibliothèque.

Subside à publication

Le comité a décidé d’accorder un subside de Fr. 1000.-- (prélevé sur le fonds des éditions) à M. Loïc Rochat pour la publication aux Editions Alphil à Neuchâtel de son travail de maîtrise sur les architectes Cugnet, en raison de la qualité de son approche de l’histoire d’une profession dans une perspective d’histoire dynastique et familiale. Nous l’avions déjà fait dans le passé pour les travaux généalogiques de Jean-Pierre Clavel en 1992 et de François Francillon en 1989.

Indexation des terriers

Faute de disponibilité de votre président jusqu’au printemps prochain, cette entreprise d’indexation, initiée par l’Eglise de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours, est actuellement en souffrance, mais elle devrait reprendre dans quelques mois. Par ailleurs la foliotation des volumes de reconnaissances est achevée, alors que leur numérisation devrait se poursuivre pendant encore deux ans environ.

Stamms

Nous en tiendrons 6 cette année, le dernier étant encore à venir:

  • 16 janvier: Le peintre Marcel Amiguet, par le professeur Philippe Junod (12 personnes)

  • 23 février: discussion libre (8 personnes)

  • 21 et 22 mars: Les Gonvers de Lussy, par Yvette Develey et Pierre-Michel Blaser, tenu au domicile de ce dernier et dédoublé sur deux jours pour raison de place (une vingtaine de personnes, sur inscription préalable, sur les deux jours)

  • 26 avril: discussion libre (6 personnes)
  • 18 octobre: De la nécessité de contrôler ses sources, revisitons le cas du général Frossard, un bon général caché derrière un médiocre poète, par Guy Le Comte, membre du comité (17 personnes)

  • 22 novembre: Les Juifs dans le Chablais, par Pierre-Alain Bezat, archiviste de la Ville de Monthey

Excursions et manifestations

Le 21 avril, participation avec tenue de stand à la Journée de généalogie «Tous cousins» organisée par la Société genevoise de généalogie à Chêne-Bougeries à l’occasion de ses dix ans, réunissant les sociétés romandes et de France voisine.

Si la rencontre généalogique de Savoie prévue à Thonon-lers-Bains le 13 mai a été annulée, nous avons par contre tenu un stand commun avec l’Association «Cum Grano Salis» à la rencontre généalogique des Provinces de Savoie à Combloux le 24 juin.

Voici quinze ans, nous avions pu fêter la première décennie du Cercle en mettant sur pied deux excursions dont les participants gardent un excellent souvenir, une de deux jours en avril au Centre départemental d’histoire des familles de Guebwiller et une de trois jours en septembre dans les Vallées vaudoises du Piémont. Nous n’avons malheureusement pas pu récidiver cette année, faute de disponibilité malgré notre désir: nous avions prévu une sortie de deux jours sur la rive méridionale du Léman, sans avoir pu la concrétiser – ce n’est que partie remise, car nous espérons bien pouvoir la réaliser au printemps prochain, sous la responsabilité de mon successeur.

Le week-end du 22-23 septembre a été chargé avec deux manifestations simultanées auxquelles nous avons tenté d’être présents en nous partageant entre la 7e Rencontre généalogique de Prémanon dans le Haut-Jura (Pierre-Yves Pièce avec l’Association «Cum Grano Salis» et votre serviteur) et la Rencontre généalogique: Nos ancêtres au cœur de l’Europe à Vesoul en Haute-Saône (Yvette Develey)….

Ajoutons qu’Yvette Develey représentera notre Cercle demain 28 octobre à la rencontre des Marmottes de Savoie à Cran-Gevrier.

Enfin, nous serons encore présents avec un stand aux Archives cantonales vaudoises à l’occasion de la journée nationale des Archives le 3 novembre prochain, trois membres (MM. Roger Claude, Michel Rosset et Alain Thonney) entourant M. Pierre-Yves Pièce.

Projets pour 2013

Nous devrions réaliser au printemps prochain la sortie que nous avions compté faire en Haute-Savoie pour les 25 ans de notre Cercle. D’autres projets sont à l’étude, et nous espérons vous en faire part au début de l’an prochain.

Quant aux prochains stamms pour 2013, ils porteront sur les thèmes suivants:

  • 24 janvier: Histoire des bornes-frontière valdo-françaises, par M. Olivier Cavaleri, auteur de «Histoire de bornes. A la découverte des bornes-frontière du Jura vaudois: balades – découvertes –histoire»

  • 21 février: Les familles Campart, Hignou et Renou, par Mme Yvette Develey, membre du comité
  • 21 mars: Le chancelier Mousson, par Mme Maryse Oeri-von Auw et M. Georges Andrey, auteurs de «Marc Mousson, premier chancelier de la Confédération»

Conclusion

Au terme de cette nouvelle présidence, je tiens à vous remercier tous pour la confiance que vous m’avez accordée, tout spécialement pour le soutien constant reçu des membres du comité: à celles et ceux qui parmi vous ont apporté une collaboration active et concrète à la mise sur pied de nos activités va aussi toute ma reconnaissance. En passant la main à mon successeur à l’aube d’un nouveau quart de siècle, je souhaite une longue vie à notre Cercle.

Pierre-Yves Favez, président.

Le Cercle est sur Facebook !

Suivez également le Cercle vaudois de généalogie sur Facebook !


Commandez la Revue 2015 !

Consultez le sommaire et commandez la Revue vaudoise de généalogie et d'histoire des familles.


Modifications