Rapport présidentiel

Rapport présidentiel présenté à l’Assemblée générale du vingtième anniversaire le 24 novembre 2007, à la salle du Conseil communal au Château de Lutry.

Salutations préalables à la Première citoyenne de Lutry, Mme Claire Glauser, présidente du Conseil communal, Mmes Wilma Riedi–de Crousaz du Comité de la Société suisse d’études généalogiques et Françoise Favre-Martel du Comité de la Société neuchâteloise de généalogie, ainsi qu’au conférencier du jour, M. Edouard Secretan, président de la Société française d’héraldique et de sigillographie.

Mesdames, Messieurs, chers généalogistes,

C’était avec joie d’être à nouveau élu à la présidence lors de notre dernière Assemblée générale au Château de Rolle, succédant à notre cher Pierre-Yves Favez.

En cette Assemblée générale 2007, le Cercle vaudois de généalogie fête déjà son vingtième anniversaire… Le temps effectivement passe si vite.

En effet, l’Assemblée constitutive se tint le 31 octobre 1987 en la salle du Conseil communal de Lausanne; il y eut près d’une centaine de personnes dont le Comité provisoire ainsi que des invités et des représentants d’autres associations généalogiques.

Je me souviens notamment de l’adoption de nos Statuts, très concis et parfaitement suffisants; certains esprits voulurent les compléter… Un ancien juge cantonal appuya le Comité afin de les voir agréer dans la forme prévue.

Ainsi porté sur les fonts baptismaux, le Cercle allait pouvoir dignement succéder à la défunte Société vaudoise de généalogie (SVG), fondée en 1910.

Le Cercle a son siège aux Archives cantonales vaudoises (ACV) et a toujours cultivé d’excellents rapports avec les directeurs successifs et les collaborateurs de cette éminente institution, conservant un riche patrimoine, mémoire du passé.

Le Cercle a des échanges avec d’autres associations généalogiques de Suisse et de l’étranger, notamment par l’envoi de publications, mais encore en participant à divers congrès. Il conserve tous les documents dans sa bibliothèque aux ACV.

En 1988, le premier Bulletin généalogique vaudois était édité et la collection s’est complétée au gré des ans.

Après la création de cette publication, le besoin s’est fait ressentir d’avoir un moyen d’information des membres appelé Nouvelles du Cercle, dès 1989. Une soixantaine de numéros ont été édités et la présentation a beaucoup évolué.

En 1991, il y a parution de l’ouvrage Comment réaliser sa généalogie? aux Editions Cabédita.

En 1993, le Règlement du «Fonds des éditions» est adopté par l’Assemblée générale. Ce fonds, provenant de la SVG, nous a été remis par la Société vaudoise d’histoire et d’archéologie.

En 1994, le premier dépouillement de registres paroissiaux est effectué.

Durant ces années, la technique s’est beaucoup développée et a permis de nouvelles possibilités d’information; pensons donc à notre accès sur la grande toile, autrement dit Internet, et à la création du site «ancetres.ch&». Lorsqu’il fonctionne bien, l’outil informatique est en effet étonnant et permet, par exemple, d’envoyer instantanément des courriers d’un bout à l’autre du Canton ou de la planète. Néanmoins, il ne faut pas oublier que tout ceci n’est que moyen de communication et non communication.

Aussi, le Cercle a, entre autres, offert nombre de moments forts et privilégiés, de sorties, de visites, de conférences, de rencontres ou de nos fameux «Stamm» qui ont pu traiter de généalogie ou d’histoire des familles voire encore d’héraldique.

Pour organiser tout cela, votre comité, totalement bénévole, s’efforce de faire de son mieux depuis vingt ans.

Permettez-moi de citer, chronologiquement, les noms des seize personnes qui ont œuvré et qui oeuvrent encore au sein du Comité !

A sa fondation, le Comité était composé de:

  • M. Pierre-Yves Favez *, (dès 1987), 1er président de 1987 à 1990, en 1997-1998 et en 2005-2006
  • M. Michel Depoisier *, (1987-1996), caissier
  • M. Robert Pictet *, (1987-1997), rédacteur
  • M. Roger Vittoz *, (1987-2003), 5ème président en 1999-2000
  • M. Eric Caboussat *, (1987-1989)
  • M. Jean-Pierre Casolo *, (1987-1989)

Puis, ces deux derniers ont été remplacés par:

  • M. François Laffely *, ( 1989-1994), 2ème président en 1991-1992
  • M. Frédéric R. Rohner *, (dès 1989), 3ème président en 1993-1994 et 2007-2008

Puis encore:

  • M. Pierre-Yves Pièce *, (dès 1993), 4ème président en 1995-1996 et en 2001-2002
  • M. Maurice Dougoud *, (1995-2002)

Et la première femme entrée au Comité,

  • + Mme Danielle Girardet *, (1996-2000), secrétaire

Puis enfin,

  • M. Gilbert Marion *, (dès 1998), rédacteur
  • Mme Yvette Develey, (dès 2001), 6ème président en 2003-2004
  • + M. Roger-Charles Logoz (2003-2005)
  • M. René Favre, (dès 2005)
  • M. Guy Le Comte *, (dès 2006)

(* = membres fondateurs)


Tout simplement, merci à eux ! Et merci aussi à toutes les personnes dévouées qui ont aidé le comité pour différentes tâches, pour les dons offerts ou également pour les articles reçus.

Au nom du comité, je salue encore ici tous les membres fondateurs présents et j’ai une pensée particulière pour tous les membres décédés durant ces années.

Après avoir fait un bref historique de la vie du Cercle, j’en viens maintenant à évoquer cette année 2007.

Votre Comité s’est réuni à quatre reprises soit le 23 février, le 5 juillet, le 16 août et ce 24 novembre afin de traiter des affaires courantes et de l’organisation des manifestations de cette année.

La correspondance, principalement par courriels, a été traitée régulièrement par les différents membres du Comité.

D’autres réunions de travail ont dû être planifiées entre certains membres du Comité, pour s’occuper tout particulièrement de la transition de la trésorerie; ceci n’est pas une mince affaire puisque nous avons dû remplacer le logiciel de gestion.

Les Bulletins généalogiques vaudois 2006 et 2007 dirigés par nos amis Gilbert Marion et Guy Le Comte devraient enfin sortir de presse au début 2008.

Vu les travaux aux ACV pour une meilleure rationalisation de place, la bibliothèque du Cercle a dû être déplacée.

Au cours de ces derniers mois, trois numéros des Nouvelles du Cercle ont paru sous la responsabilité de notre ami Pierre-Yves Pièce et permettant de proposer nos activités. Rappelons-les !

  • Le 24 janvier, jour de l’Indépendance vaudoise, le Comité était invité aux ACV pour le vernissage de l’exposition «Quand l’héraldique prend ses quartiers».

  • Le Stamm du 25 janvier, Mademoiselle Carine Cornaz nous parla de «La vie des mineurs dans le Chablais au XIXe siècle».

  • Le Stamm du 22 février traita de «La révolution industrielle en Suisse et dans le Canton de Vaud et les familles vallorbières et vaudoises qui y ont participé»; M. Pierre-Antoine Goy captiva son important auditoire.

  • Le 22 mars, le Stamm proposa «Moi, Louis Alexandre Robriquet (1761-1807), tailleur montheysan et révolutionnaire» grâce à M. Pierre-Alain Bezat, archiviste de Monthey.

La «Sortie de printemps» eut lieu le samedi 2 juin à Chexbres et fut consacrée au Baron Tavernier (1605-1689), grand explorateur et personnage visionnaire qui fut notamment baron d’Aubonne. Dans le fameux hôtel qui porte le nom de cet incroyable personnage, M. Philippe Nicolet nous présenta, avec passion, son film relatant l’épopée du Baron.

Puis, le samedi 3 novembre, ce fut la traditionnelle «Sortie d’automne» qui permit de découvrir deux belles expositions en Ville de Lausanne, l’une consacrée à l’argenterie lausannoise appelée «Le luxe discret des grandes familles» et l’autre «Vu du ciel» laissant apparaître des lieux oubliés où des familles ont vécu.

Le Stamm du 8 novembre laissa libre cours à la discussion et fut ponctué par une énigme héraldique contée par notre ami Pierre-Yves Favez qui a su percer le mystère des armes d’une famille morgienne, les Varacat, disparus voici fort longtemps.

Le 17 novembre, nous étions partenaires de la «Journée des Archives» et nous tenions un stand; votre serviteur, secondé par notre brillant archiviste, donna une conférence au titre fou: «Qui seront nos ancêtres demain?», soit voir la problématique des recherches généalogiques dans le futur. En effet, l’adoption des propositions contenues dans le projet de modifications «révolutionnaires» du Code civil pourrait être néfaste pour la notion même de famille au profit du seul individu.

En ce jour, à l’issue de notre partie statutaire, nous aurons le plaisir d’entendre une conférence intitulée «De la portée politique et sociale des recherches familiales» par M. Edouard Secretan, président de la Société française d’héraldique et de sigillographie, venu de Paris malgré le chao ferroviaire de ces derniers jours.

Ne voulant pas trop allonger mon propos, je tiens encore à dire que des membres du Comité ont participé à diverses manifestations en Suisse et hors de nos frontières; il y eut, entre autres, le 19ème Congrès de la Fédération française de généalogie à Tours, la «12ème rencontre généalogique des Provinces de Savoie» à Passy, le 1er «Forum de généalogie protestante» à Luneray en Normandie, la «Rencontre des trois Chablais» à Bons-en-Chablais et les «Journées de Généalogie du Gard» à Nîmes afin de représenter notre Cercle et de répondre à nombre de questions.

Cette année 2007 fut donc bien remplie. Le Comité aurait voulu réaliser plus encore, mais le réalisme en a voulu autrement. La critique est parfois facile, mais l’action suppose aussi du temps et des efforts.

Pour l’an prochain, il y a déjà de nombreuses idées…pourquoi pas la visite du nouveau musée de la police criminelle qui n’est pas visitable, comme cela, par le quidam ?

Je tiens donc, ici, à réitérer mes remerciements à tous mes collègues pour leur dévouement, mais aussi à vous dire combien règnent la bonne humeur et un esprit constructif au sein du Comité en cette année et comme par le passé.

Au nom de mes collègues et en mon nom, je vous souhaite, très chaleureusement, plein succès dans vos recherches, du bonheur familial et tous mes meilleurs vœux.

Frédéric R. Rohner, président

Le Cercle est sur Facebook !

Suivez également le Cercle vaudois de généalogie sur Facebook !


Commandez la Revue 2015 !

Consultez le sommaire et commandez la Revue vaudoise de généalogie et d'histoire des familles.


Modifications