Rapport présidentiel 2002

Rapport présidentiel présenté à l'assemblée générale du 9 novembre 2002, à la Salle du Conseil communal d'Ollon.

Mesdames,
Messieurs,
Chers membres,

L'année dernière, lors de l'assemblée générale de Moudon, l'archéologue Michel Fuchs nous présentait une Conférence tout à fait originale intitulée Camillii et Macrii: deux familles helvètes à Aventicum. Aujourd'hui, nous avons le plaisir d'accueillir M. Gilbert Kaenel, directeur du Musée cantonal d'archéologie et d'histoire, qui nous parlera de Nos ancêtres anonymes de Saint-Triphon, du Bronze ancien à Jésus Christ, et nous permettra de remonter dans notre arbre sur une période de plus de 2000 ans. Cette conférence exceptionnelle sous-titrée Balade à travers la célèbre collection Pousaz-Gaud, marquera les 15 ans du Cercle. Je remercie d'ores et déjà l'orateur de tout à l'heure, l'un de mes cousins heureux propriétaire de cette précieuse collection et la Municipalité d'Ollon qui non seulement nous met à disposition cette superbe salle de l'Hôtel de Ville, mais nous offrira également le vin d'honneur à l'issue de cette assemblée.

Mais avant de nous plonger dans cette aventure passionnante permettez-moi de vous présenter un rapide survol des activités de notre association au cours de l'année écoulée.

La fièvre généalogique ne retombe pas ! En effet l'intérêt pour cette science dite auxiliaire de l'histoire se maintient et de nouveaux membres rejoignent régulièrement notre Cercle. La participation active des adhérents à nos diverses manifestations confirme cette tendance et le comité s'en réjouit. Certains d'entre eux sont également sollicités par les media. Ce fut le cas pour l'émission de la Télévision suisse romande du mois de juin dernier Comment ça va ? consacrée à l'hérédité et à diverses occasions dans la presse écrite. Cette publicité permet de mieux faire connaitre nos activités auprès du grand public.

Durant la période hivernale, les stamms permettent aux membres de découvrir les travaux et recherches d'autres personnes. Cette année l'offre fut particulièrement riche, en particulier grâce aux interventions de M. Guy Le Comte (Charlemagne et les Vaudois), de M. Pierre-Alain Bezat (A propos d'un graffito diffamatoire) et de Mme et M. Bluette et Serge Lehmann (généalogie et histoire de la famille Lehmann). Au nom du comité je les remercie vivement pour leurs contributions et j'espère que d'autres membres suivront cette voie !

Deux sorties ont également attiré bon nombre de participants. Celle de printemps tout d'abord qui se déroulait sur le territoire de la Commune de Bex avec en particulier la visite du Jardin botanique alpin de Pont de Nant agrémentée d'une communication de M. Robert Pièce sur son illustre prédécesseur à la direction des Mines et Salines de Bex: Jean de Charpentier (1786-1855), puis par une visite de l'exposition de sculptures contemporaines Bex&Arts au domaine de Szilassy.

En octobre, l'exposition William Michaud (1829-1902) concoctée par le Musée historique de Vevey attirait une quinzaine de personnes toutes satisfaites de découvrir l'oeuvre de ce Vaudois exile au Brésil.

Le 18 avril les membres du Cercle ont eu l'occasion de découvrir l'exposition des Archives d'Etat de Genève consacrée à la généalogie et présentée par son concepteur, l'archiviste adjoint Roger Rosset.

Le 6 octobre enfin, le Cercle participait à la 7eme Rencontre généalogique des Provinces de Savoie organisée à Ugine France voisine.

Du côté des publications il faut noter une forte activité car mis à part le traditionnel Bulletin généalogique vaudois, qui vous parviendra en fin d'année, nous avons actuellement deux numéros spéciaux en cours de rédaction. Le premier, intitulé Le Grand Conseil vaudois de 1803, rendra hommage au 180 députes de la première séance du Grand Conseil du 14 avril 1803 sous forme de biographie succincte pour chacun d'eux. Cet ouvrage bénéficie du soutien de la Fondation du Bicentenaire Vaud2003.ch et sera distribué gratuitement à tous les membres du Cercle qui conserveront ainsi un souvenir tangible des 15 ans de notre association. Je tiens à remercier tout particulièrement les deux auteurs, Messieurs Pierre-Yves Favez et Gilbert Marion, qui fournissent un travail remarquable pour que le volume sorte à temps.Le second numero se veut une réédition partielle et augmentée du BGV 1994 désormais épuise. II contiendra trois articles consacrés aux familles de la région de Bex et une liste des premières mentions des patronymes à Bex et Gryon. Grâce à l'heureuse découverte, par les Archives cantonales vaudoises, d'un terrier de 1431 exploré et transcrit par M. Pierre-Yves Favez, le lecteur aura peut-être le plaisir de localiser des ancêtres chablaisiens à cette époque.

II convient encore de rappeler que les Nouvelles du Cercle et le site internet www.ancetres.ch complètent cette offre.

Cette intense activité généalogique suscite bien entendu certaines convoitises et la passion des ancêtres se transforme en un grand marche lucratif. La tendance se remarque en France où depuis plusieurs années déjà diverses sociétés proposent de nombreux services aux généalogistes. L'intérêt pour ce marché a sans doute partiellement motivé quelques historiens, juriste et libraire pour créer une Chambre des généalogistes professionnels de Suisse romande, calquée sur le modèle français. Mais il s'agissait surtout « d'assurer à ses membres un accès normalisé à l'état civil». En effet de nouvelles directives concernant la consultation de l'état civil récent étaient sur le point d'être appliqués en début d'année. Ces dernières accordaient de très larges facilités aux généalogistes professionnels, cette profession n'étant cependant pas reconnue chez nous. Réagissant dans l'urgence, nous avons sollicité une entrevue avec les membres du Groupe romand de consultation en matière d'état civil, composé des inspecteurs cantonaux de l'état civil. Bien nous a pris car très rapidement M. Pierre Schneider, inspecteur cantonal de l'état civil vaudois, nous a invité à exposer le point de vue de la communauté des généalogistes non professionnels, soit l'écrasante majorité des généalogistes dans ce pays. Peu de temps après nous apprenions, à notre grande satisfaction, que les directives avaient été adaptées de manière à mettre sur pied d'égalité les associations généalogiques de Suisse romande et les dits professionnels. Ces derniers ont interprété cette légitime requête comme un jet de pierre dans leur jardin alors qu'il s'agissait simplement de respecter le principe d'égalité de traitement. La déception fut largement perceptible et un long téléphone de la présidente d'une société internationale de généalogie basée sur la Riviera résonne encore dans les couloirs des Archives cantonales... Une forme de monopole, recherché ou espéré, venait ainsi de s'évanouir subitement ! Cette reconnaissance par les autorités en matière d'état civil constitue un très beau cadeau pour les quinze ans du Cercle et je remercie encore M. Schneider pour son esprit d'ouverture et sa clairvoyance.

Mais bien heureusement la généalogie reste une passion pour la majorité d'entre nous ! Et c'est sans aucun doute le cas de Maurice Dougoud qui a décidé de quitter le comité du Cercle après 8 ans d'exercice comme représentant du Groupe d'activités généalogiques de Connaissance 3. La gentillesse et la disponibilité de Maurice auront marqué la vie du Cercle et au nom de tous les membres je le remercie pour tout le travail accompli avec bonne humeur et bienveillance et lui souhaite une excellente 'retraite' ! Mes remerciements s'adressent également à tous mes collègues du comité qui sans relâche s'efforcent de faire du Cercle vaudois de généalogie un espace de compétences et de convivialité.

Et pour terminer sur une métaphore botanique peut-être téméraire je dirais volontiers que la généalogie est comparable à la mandragore: elle est réputée rendre le double de ce qu'elle a reçu, mais à condition qu'elle soit traitée avec précaution et respect !

Pierre-Yves Pièce, président.

Le Cercle est sur Facebook !

Suivez également le Cercle vaudois de généalogie sur Facebook !


Commandez la Revue 2015 !

Consultez le sommaire et commandez la Revue vaudoise de généalogie et d'histoire des familles.


Modifications