Rapport présidentiel 1991

Rapport présidentiel présenté à l'assemblée générale du 16 novembre 1991, au Centre paroissial d'Ouchy, Lausanne.

Chers membres,

L'assemblée générale 1991 se divise en deux temps. Après la partie administrative habituelle, nous aurons l'immense plaisir d'écouter M. Maurice Bossard, co-auteur du livre «Comment réaliser soi-même sa généalogie» sur le thème de «La signification des patronymes.» Egalement présent parmi nous, M. Jean-Pierre Casolo, héraldiste, ancien membre du comité, a été spécialement invité pour sa contribution à la réalisation du nouveau sigle du CVG.

Le Cercle vaudois de généalogie «tourne rond»; c'est une association en bonne santé que j'ai la joie de présider depuis une année. Le mérite principal en revient aux membres-fondateurs, au comité et principalement à M. Pierre-Yves Favez, que chacun sait apprécier à sa juste valeur. Il est à souligner que tout groupement ne peut vivre que s'il est officiellement constitué, les différentes fonctions au sein du comité devant être prises en charge par des gens responsables.

Je tiens de ce fait à remercier le comité «in corpore» pour le sérieux et le dévouement avec lequel les différentes fonctions sont remplies. Vous vous êtes certainement aperçu qu'il y règne une excellente ambiance. la preuve en est que nous n'enregistrons aucune modification pour 1992.

Effectifs.

Le nombre de membres est resté à peu près le même que l'an passé, les nouveaux membres,auxquels je souhaite la bienvenue au sein de notre Cercle, ayant compensé les départs.Certaines personnes ne s'étant pas acquittées de leur cotisation, nous avons dû procéder à quelques radiations.

Nous déplorons également plusieurs décès, dont ceux de trois membres fondateurs de notre cercle, Mme Hélène Tardent-Masset, MM. Jean Grivat et Michel Steiner, archiviste, caissier de la Société vaudoise d'Histoire et d'Archéologie (SVHA), emporté en quelques mois par la maladie. Un hommage lui a été rendu dans les Nouvelles du Cercle No 5 par son ami et collègue M. Pierre-Yves Favez.

Activités 1991.

Les séances et rencontres ont été les suivantes:

  • Le 27 novembre 1990, visite à Châbles, canton du Valais, du Musée de Bagnes.

  • Les 27 et 28 avril 1991, assemblée générale de la SSEG à Thoune.

  • 1er juin, visite du château de La Sarraz, Musée du cheval, et du cénotaphe de François de La Sarraz, puis visite de quelques particularités du Château où l'on ne va jamais.

  • Activité 700e de la Confédération: des panneaux retraçant les activités du CVG ont été présentés à Chavannes-près-Renens lors d'un concours d'idées organisé par une banque afin d'obtenir une aide financière pour un projet. Michel Depoisier, notre caissier, avec l'aide de M. François Francillon s'est chargé de la réalisation des panneaux. Je le remercie encore pour son initiative. Un jury public a choisi quelle idées serait primée. Nous n'avons pas été sélectionné, mais le principal a été de participer pour nous faire connaître.

  • Assemblée générale et conférence de M. Maurice Bossard en ce jour.

Un déplacement à Berne avait été programmé, il sera effectué l'an prochain.

Représentations

Le Cercle a fait parler de lui à plusieurs occasions dans les douze derniers mois.

  • Plusieurs articles dans la presse suite à l'assemblée générale de 1990.

  • Un article dans le journal de la Société des commerçants et artisans de Bellevaux (Lausanne) en septembre.

  • Conférence en Valais sur invitation de l'Association valaisanne d'études généalogiques (AVEG) à Sion, dont le thème était «L'informatique dans la recherche généalogique». Trois conférenciers se sont exprimés à cette occasion.

  • Valais toujours, assemblée à Brigue le 12 octobre, M. Favez s'est rendu chez nos amis, que je profite de remercier pour l'entente excellente que nous avons entre les deux sociétés.

  • Le 18 avril, à Neuchâtel cette fois, M. Favez a présenté «Le divorce d'un mariage qui n'a jamais eu lieu» devant la section neuchâteloise de la SSEG.

  • M. Robert Pictet n'a quant à lui aucune difficulté à représenter le Cercle au sein de la Société vaudoise d'histoire et d'archéologie (SVHA) car il en est devenu le président. Nous l'en félicitons.

Parution d'ouvrages et bibliothèque

  • Le Bulletin Généalogique Vaudois 1990 est paru ce printemps avec quelque retard du à sa consistance (200 pages). Compte tenu du déplacement de l'assemblée générale en automne, le bulletin annuel paraîtra dorénavant au printemps.

  • Les Nouvelles du Cercle ont vu augmenter leur collection de deux nouveaux numéros, 4 et 5. Le problème des questions/réponses reste ouvert: il faudrait disposer de quelques personnes bénévoles qui se chargeraient des réponses accessibles aux Archives cantonales vaudoises. N'oubliez pas que vos articles sont les bienvenus, en relation avec une découverte, une information, une parution nouvelle, etc.

  • D'autres livres et brochures sont venus gonfler notre bibliothèque : M. Nusslé, Nusslin Nussli, Histoire d'une famille ordinaire 1379-1991, éditions du Cortil à Lutry;

  • M.D. Reverdin, Les mariages des Français protestants à Nyon de 1730 à 1790;

  • Les brochures des associations fribourgeoises et SSEG Bâle.

Nous remercions sincèrement tous les donateurs. Le fonctionnement de la bibliothèque est actuellement à l'étude afin de rendre accessibles les ouvrages appartenant au Cercle. Une liste complète sera éditée et tenue à jour des 1992.

Correspondance

La correspondance régulière est traitée par MM. Favez, Vittoz et moi-même, en fonction du contenu.

Activité 1992

Celles-ci sont à l'étude, mais il est déjà possible de vous indiquer quelques points forts.

  • Pour l'an prochain, nous prévoyons de nous rendre à Berne le 4 avril;

  • Organisation d'une conférence telle que celle donnée à Sion en relation avec l'informatique;

  • Bulletin au printemps, numéros des Nouvelles du Cercle, augmentation des rencontres.

Le mot du président

Toute personne membre du Cercle s'intéressant à la généalogie, l'on pourrait dire que 100% d'entre nous ont le même hobby. Nous sommes la plus grande concentration de chercheurs dans le domaine: il est de ce fait important d'élargir les contacts entre nous. Chacun a quelque chose à apporter aux autres.

Le Cercle met à disposition une infrastructure d'une certaine qualité pour faciliter les prises de contact. Nous devons utiliser ce moyen de communication pour nos recherches personnelles, c'est pourquoi j'insiste et insisterai toujours sur la participation des membres à la rédaction d'articles. Si nous n'avons le temps de discuter de vive voix, nous devons profiter des écrits du Cercle.

Afin de mieux nous connaître, le comité organisera au printemps prochain des «stamms» où les membres pourront échanger leurs expériences.

Pour terminer, au vu des quelques points que je viens de citer, je me réjouis de l'avenir du Cercle vaudois de généalogie, qui, même si son essence est de rechercher parmi les disparus, est une société pleine de vie, dont le développement n'est de loin pas achevé !

François Laffely

Le Cercle est sur Facebook !

Suivez également le Cercle vaudois de généalogie sur Facebook !


Commandez la Revue 2015 !

Consultez le sommaire et commandez la Revue vaudoise de généalogie et d'histoire des familles.


Modifications