Rapport présidentiel 2013

Rapport présidentiel présenté à l'assemblée générale du 2 novembre 2013, à la Salle des Excellences de la Maison de la Dîme au Château d'Aigle.

Mesdames,
Messieurs,
Chers membres,

L'année dernière, afin de marquer les 25 ans du Cercle vaudois de généalogie, nous siégions à la salle du Conseil communal de Lausanne. A cette occasion, vous m'avez confié la présidence de notre association pour une période de deux ans. Après les mandats de 1995/1996 et 2001/2002, j'ai accepté de succéder à notre président sortant Pierre-Yves Favez. J'ai ainsi le plaisir de vous présenter le bilan de nos activités durant cette année écoulée, et cet exercice m'est d'autant plus agréable que l'année 2013 fut riche sur tous les plans.

En parcourant l'agenda de nos manifestations du mois de novembre 2012 à aujourd'hui, on constate en effet que le millésime 2013 se caractérise par un équilibre remarquable malgré sa densité étonnante. Cette cuvée exprime également une belle fraîcheur, couronnée par une touche d'élégance remarquée. J'espère donc que vous aurez savouré ce grand cru, fruit d'un long travail de maturation rendu possible par l'engagement de tous les artisans du comité, secondés par les multiples intervenants invités tout au long de l'année à participer à l'élaboration de notre programme.

Activités

Revenons, si vous le voulez bien, sur les points les plus marquants de cette année. Une semaine après notre dernière assemblée générale, le Cercle participait à la 4ème Journée suisse des Archives, en présentant ses activités dans les locaux des Archives cantonales vaudoises. Le thème retenu étant celui de la mode, le président a tout naturellement revêtu son costume du 18ème siècle. Messieurs Roger Claude, Michel Rosset et Alain Thonney se sont relayés pour renseigner les visiteurs et leur faire des démonstrations de lecture des microfilms.

Stamms 2012/2013

Le 22 novembre, M. Pierre-Alain Bezat, archiviste de la ville de Monthey, ouvrait la saison des stamms avec une communication fouillée sur Les Juifs dans le Chablais. A cette occasion, plusieurs membres de l'antenne chablaisienne du Centre généalogique de Savoie traversèrent le Léman pour se rendre au Restaurant le Milan, lieu de rendez-vous de nos réunions. Le 24 janvier, après le traditionnel apéritif des Archives cantonales vaudoises, ce fut au tour de Pierre-Yves Favez de nous présenter La généalogie Baum et ses implications dans les domaines social, juridique et administratif, voire politique. Tout un programme qui a tenu en haleine les membres présents. Le mois suivant, L'histoire des bornes-frontière valdo-française présentée par M. Olivier Cavaleri, auteur de plusieurs ouvrages sur cette thématique, a permis de découvrir l'évolution de la frontière sur les crêtes du Jura, en sautant de borne en borne tout au long d'un diaporama richement illustré. En mars, conférence en duo par Mme Maryse von Auw et M. Georges Andrey, auteurs de l'ouvrage inédit sur Marc Mousson. Premier chancelier de la Confédération, qui ont captivé l'auditoire par le récit fleuri de la vie de ce Morgien issu d'une famille huguenote originaire du village du Mas d'Azil en Ariège. Le 18 avril enfin, pour clore la série des stamms 2012/2013, nous avons eu le privilège d'accueillir M. le Professeur Vincent Mooser, chef du Service de Biomédecine du CHUV, pour nous présenter Les applications médicales des tests ADN et des biobanques, un sujet qui intéresse bien entendu tous les généalogistes, ce domaine connaissant un développement considérable. A noter que la conférence ne portait pas sur les tests génétiques spécialement destinés aux généalogistes, un sujet fort controversé dont nous avons parlé à plusieurs reprises dans les Nouvelles du Cercle ! A noter que seuls quelques laboratoires sont reconnus par la Confédération pour l’établissement de profils d’ADN sur la base d’échantillons prélevés directement sur la personne concernée et que l’envoi d’échantillons à l’étranger est condamnable.

Reprise des stamms le 17 octobre dernier, avec une nouvelle présentation en duo : celle de M. Marc Weidmann, ancien directeur du Musée cantonal de Géologie, et de votre serviteur, partis sur les traces d'Albert Ginsberg (1782-1837), né à Bendorf dans le sud de l'Allemagne, devenu bourgeois de la commune d'Aeugst am Albis (ZH) avant d'exercer la profession de géomètre souterrain aux mines de sel de Bex, puis de directeur de la mine de plomb des Trappistes à Sembrancher (VS), pour terminer sa carrière comme géologue au service de Méhémet-Ali, en Egypte ! Un périple étonnant et plein de rebondissements géologiques et... généalogiques.

Excursions

Les sorties de l'année écoulée furent clairement placées sous le signe de l'horlogerie ! L'opportunité de visiter deux expositions temporaires, l'une à la Vallée de Joux et l'autre à la Chaux-de-Fonds, a incité le comité à mettre sur pied deux excursions en direction de l'arc jurassien. Le samedi 6 juillet, par une journée estivale radieuse, près de 25 membres se sont déplacés à la Galerie de l'Essor pour y découvrir, durant la matinée, les œuvres du peintre boyard Marcel Amiguet (1891-1958), né et décédé à Ollon, commune qui n'a malheureusement jamais manifesté d'intérêt pour son ressortissant. C'est à l'occasion de la sortie de son ouvrage intitulé Marcel Amiguet, peintre, mélomane et aventurier que le Professeur Philippe Junod a eu l'idée d'organiser une exposition consacrée à son grand-oncle. Et c'est sous son experte conduite que les membres ont découvert les multiples facettes de ce personnage tout à fait étonnant, passionné par les correspondances entre peinture, couleurs et musique, qui effectua entre 1929 et 1932 un périple de Paris et Bombay, seul à bord de son camion-atelier baptisé L'Ouvège ! Après un repas, pris comme il se devait Aux Horlogers du Brassus, l'après-midi fut consacré à la visite guidée de L'Espace horloger, situé en dessus de la Galerie de l'Essor.

Le 28 septembre, rebelote en direction de la Chaux-de-Fonds pour y visiter l'exposition du Musée International de l'Horlogerie consacrée à La drôle de montre de Monsieur Roskopf. L'occasion de découvrir La Prolétaire, une montre au mécanisme simplifié conçue par Georges Frédéric Roskopf qui connut un très grand succès, à l'étranger principalement. Un horloger qui n'est pas inconnu des membres du Cercle vaudois de généalogie puisqu'en 2004, lors des Rencontres généalogiques du Chablais organisées à Bex, Liliane Roskopf nous avait présenté les raisons qui l‘avaient menée de la recherche généalogique à l’écriture d’un roman sur la vie de son ancêtre Georges-Frédéric, tombé lui aussi dans l'oubli. Lien encore avec le géomètre, généalogiste et héraldiste Eugène Buffat (1856-1934), fils d'Henri Alexandre et Louise Pièce, qui fut associé dès 1899 à l'entreprise Fritz-Edouard Roskopf et qui publia, en 1914, Histoire et technique de la montre Roskopf. Je profite ici de remercier M. Jean-Michel Piguet, conservateur adjoint du Musée international de l'horlogerie de la Chaux-de-Fonds et Mme Karla Vanraepenbusch, documentaliste et guide au même musée, pour leur accueil chaleureux. Après le repas de midi servi aux Epicuriennes, une brasserie originale située dans l'ancien manège - inauguré le 31 juillet 1857, mais transformé 10 ans plus tard en habitations – les excursionnistes sont redescendus en direction de Neuchâtel pour visiter l'exposition du Musée d'Art et d'Histoire consacrée à la période prussienne du Pays de Neuchâtel. L'occasion de redécouvrir cette époque où commerce transatlantique et traite des Noirs occupaient plusieurs familles neuchâteloises.

Ce matin, Madame Sandrina Cirafici, présidente de l'Association Cum Grano Salis et conceptrice de l'exposition « Le Sel de l'Alchimie », a emmené une trentaine de membres sur les traces du célèbre alchimiste Nicolas Barnaud, dont on a retrouvé quelques traces dans un registre du 16ème siècle conservé aux Archives cantonales vaudoises. Au cœur de la Maison de Salin, haut lieu de l'histoire du sel en Suisse, souffleurs, médecins et philosophes leur ont dévoilé le secret du secret !

Cette visite couronnait une année riche en découvertes. Les excursions, appréciées par nos membres, favorisent également les contacts entre eux.

Manifestations

Le Cercle participe, dans la mesure de la disponibilité des membres du comité, à diverses manifestations généalogiques organisées en Suisse et en France voisine. Ainsi, le dimanche 9 juin, les deux Pierre-Yves se sont déplacés à Bonneville en Haute-Savoie où se tenait la 17ème Rencontre généalogique des provinces de Savoie. Les membres de nombreuses associations généalogiques ont pu renseigner les personnes venues rechercher des informations précises ou simplement s'initier à la chasse aux ancêtres.

Le 6 octobre, nos voisins et amis du Centre généalogique de Savoie mettaient sur pied la traditionnelle Rencontre généalogique des 3 Chablais à Thonon. Organisée à tour de rôle par les Savoyards, les Genevois, les Valaisans et les Vaudois cette manifestation n'a malheureusement jamais obtenu de soutien de la part des responsables du projet Interreg 123 Chablais. Un projet pourtant doté d'un montant confortable de près de 1'700'000 CHF destiné à « mettre en commun et valoriser toutes les richesses patrimoniales, nature, culture et art de vivre de la région ». La généalogie ne fait donc visiblement pas partie de ces richesses ! Yvette Develey et Pierre-Yves Favez étaient présents à Thonon.

Une semaine plus tard, les samedi 12 et dimanche 13 octobre, les deux Pierre-Yves reprenaient la route en direction de Berne où se tenait une grande manifestation organisée au Kulturcasino, au centre de la vieille ville, pour célébrer les 80 ans de la Société suisse d'études généalogiques (SSEG). Mise sur pied avec brio, cette rencontre a permis aux différentes sociétés généalogiques suisses, mais également étrangères, d'échanger leurs expériences et de nouer des contacts plus personnels. Le vernissage de l'Annuaire 2013 de la SSEG, qui eut lieu le vendredi à la Bibliothèque nationale suisse, a permis au soussigné de présenter sa contribution intitulée Des charpentiers de Trub au service des Salines de Leurs Excellences de Berne, en costume de Nicolas de Graffenried, premier concessionnaire des sources salées de Salin sur Ollon : un retour remarqué sur les bords de l'Aar ! Pour l'occasion, Mme Sandrina Cirafici, présidente de l'Association Cum Grano Salis, s'est jointe aux généalogistes pour faire connaître le Sentier du Sel aux congressistes en animant un stand... qui ne manquait pas de sel !

Représentations

Outre ces multiples activités, quelques membres du comité ont également représenté le Cercle lors de diverses manifestations dont voici un florilège :

  • Le 24 janvier, apéritif aux Archives cantonales

  • Le 26 janvier, assemblée générale de la Société neuchâteloise de généalogie à Cernier

  • Le 20 avril, assemblée générale de l'Association valaisanne d'études généalogiques à Vercorin

  • Le 30 avril, verrée surprise aux ACV à l'occasion de la retraite de Pierre-Yves Favez, l'événement marquant de l'année 2013 pour tous les archivistes et tous les généalogistes !

Publications

Vous l'avez constaté en recevant cette année dans votre boîte aux lettres le dernier numéro du Bulletin généalogique vaudois et le premier de la Revue généalogiqueRevue vaudoise de généalogie et d'histoire des familles, nos rédacteurs n'ont pas chômé ! La sortie de notre première Revue constitue constitue bien entendu l'événement le plus marquant de cet exercice, et tous les regards se sont tournés vers ce nouveau-né prometteur. Félicitations donc au père de celui-ci, Loïc Rochat, qui a su mener à bien cet important changement avalisé par l'assemblée générale du 3 décembre 2011 à Morges. Il ne faut cependant pas oublier les rédacteurs, qui depuis 1988, ont produit pas moins de 23 Bulletins et deux numéros spéciaux, Le Grand Conseil vaudois de 1803 et Gens de Bex. Robert Pictet, Pierre-Yves Favez, Gilbert Marion et Guy Le Comte ont ainsi ouvert la voie en permettant la publication de nombreux articles fouillés et richement documentés, qui déjà contrastaient avec les simples énumérations de listes généalogiques. Merci à eux et aux nombreux auteurs pour ce travail remarquable.

La parution des Nouvelles du Cercle a conservé son rythme trimestriel et le denier numéro de l'année vous sera livré dans le courant du mois de novembre. Complément apprécié, le site internet www.ancetres.ch connaît une fréquentation moyenne de 4'000 visiteurs par mois, ce qui constitue un score tout à fait honorable. Et dès cet année, les amateurs de réseaux sociaux peuvent également suivre les activités du Cercle sur Facebook, signe que la généalogie ne concerne plus seulement les « vieux bonhommes parcourant à la loupe des montagnes d’archives et de registres poussiéreux », comme le résumait récemment de manière un peu caricaturale un journaliste romand ! Signe cependant que la presse s'intéresse à nous, comme en témoignent plusieurs articles publiés dans divers quotidiens à l'occasion de la sortie de nos publications.

Etat des membres

Notre Cercle compte actuellement 260 membres. Compte tenu des démissions, des décès et de quelques inévitables radiations, l'arrivée de nouveaux membres ne permet pas de compenser totalement la légère érosion de notre effectif. Nous enregistrons cependant une inversion de la tendance, ce qui constitue un signe encourageant pour les années à venir. Parmi les décès portés à notre connaissance, mentionnons :

  • Madame Jacqueline Vacher de Clemont-Ferrand

  • Madame Jacqueline Leutenneger de Lausanne

  • Monsieur Alain Coderey de L'Isle

En leur mémoire, je vous prie de bien vouloir observer une minute de silence.

Projets 2014

Cette année 2013 fut riche sur tous les plans et ce n'est peut-être pas par hasard que nous siégeons dans la Salle des Excellences ! L'année à venir se présente également sous les meilleurs auspices. En effet, la Revue vaudoise de généalogie et d'histoire des familles 2013 vous sera livrée dans le courant du premier semestre de l'année prochaine, tandis que celle de 2014 vous sera livrée... en 2014 également si tout se déroule comme prévu. Nous aurons ainsi comblé le retard dans nos publications.

Les stamms se poursuivront dès le jeudi 14 novembre prochain, avec une communication de Mme Marie-Jeanne Bachten-Nerfin et de M. Henri Nerfin intitulée De Cointrin (France) à Founex (Berne). Jalons historiques de la famille Nerfin. Trois autres séances sont d'ores et déjà programmées pour le début de l'année 2014 et nous aurons ainsi le plaisir d'entendre Yvette Develey et Guy Le Comte dans le courant du printemps.

Un projet d'intégration de nos bases de données des dépouillements de registres de paroisse et des recherches de nos membres au site internet www.ancetres.ch est à l'étude. Il s'agit d'un travail important pour lequel nous allons solliciter le soutien de la Loterie romande, ce que nous n'avons jamais fait en 25 ans. Le Cercle se doit de suivre l'évolution rapide dans ce domaine si il veut conserver son attractivité et attirer de nouveaux membres. Nous vous tiendrons bien entendu au courant de l'évolution de ce dossier par le biais des Nouvelles du Cercle.

Avant de clore ce rapport, j'aimerais encore remercier tous les membres du comité, qui par leur travail, leurs compétences, leurs idées et leur inaltérable bonne humeur ont permis au président de vous présenter le bilan d'une année... excellente !


Pierre-Yves Pièce, président.

Le Cercle est sur Facebook !

Suivez également le Cercle vaudois de généalogie sur Facebook !


Commandez la Revue 2015 !

Consultez le sommaire et commandez la Revue vaudoise de généalogie et d'histoire des familles.


Modifications